fbpx

Sauce tomate maison

Salsa di pomodoro

Sauce tomate maison

Partage sur tes réseaux sociaux

Ou copie/colle le lien

Ingrédients

2 kg Tomates
6 Feuilles de basilic
2 c. à café Sel fin

La passata est la reine des sauces tomates dans le Sud qui regorge de tomates pendant toute l'été.

  • 20 minutes
  • Facile
class="bordered-title"> Ingrédients

Sauce tomate

C’est quoi la passata de tomates ?

La passata (litt. “passée”) est une sauce tomate typique du sud de l’Italie, traditionnellement préparée à la fin de l’été par chaque famille. On obtient cette sauce tomate maison à partir de tomates bien fraîches et mûres réduites en purée avec leur eau. La sauce tomate ainsi obtenue est bien consistante, il en résulte un jus bien épais. En revanche, la passata di pomodoro est veloutée et sans peau ni graines. Elle sera donc moins épaisse, plus rustique et grumeleuse. La passata est utilisée en cuisine pour les primi piatti mais aussi les soupes de poisson et les cuissons longues.

Quelle différence entre “sugo” et “salsa” ?

La salsa (sauce) et le sugo (jus) sont deux termes que l’on utilise souvent pour désigner un même condiment, la sauce tomate. La passata de tomate, sert de base à la préparation du sugo ou de la salsa. Dans La science en cuisine et l’art de bien manger (1891), Pellegrino Artusi fait la distinction entre différente typologie de sauce tomate :

Le sugo correspond à la conserve de tomates, ou passata di pomodoro. On le prépare à partir de tomates fraîches et bien mures.

La salsa correspond à la sauce tomate maison. On la cuisine à partir d’un soffritto d’oignon, ail et céleri revenus dans l’huile d’olive. On ajoute à ce soffrito des tomates fraîches en morceaux et quelques feuilles de basilic. Si la saison ne le permet pas, les tomates en conserve feront l’affaire. En fin de cuisson, la préparation est passée au chinois pour la lisser. La salsa sert d’assaisonnement ou de base pour des sauces plus élaborées : poissons, champignons, ragoûts

Recettes de sauce tomate maison

La tomate fait sont introduction en Europe au début du XVIème siècle grâce aux Espagnols. Elle fait progressivement son entrée dans l’alimentation. En 1544, Pietro Andrea Mattioli, botaniste et médecin italien, explique dans son ouvrage Les Comentarii, que dans certaines régions d’Italie, les paysans cuisinent la tomate en la faisant frire à l’huile.

1839, la 1ère recette de pâtes à la sauce tomate, les vermicelli ca’pummarola, apparait dans Cucina teorica-pratica, un livre de cuisine écrit en napolitain par Ippolito Cavalcanti. En 1857, Carlo Dalbono présente le ragù pour la première fois dans son ouvrage Usi e costumi di Napoli (« Traditions et coutumes de Naples »), une sauce tomate avec de la viande mijotée.

Selon que l’on se trouve au Nord ou au Sud de Rome, la recette de la sauce tomate maison est légèrement différente.

Ainsi au Nord de Rome, dans une casserole on fait revenir dans un filet d’huile d’olive carotte, branche de céleri et un oignon finement hachés. On ajoute ensuite 500 g de tomates fraîches, coulis maison ou en conserve avant d’assaisonner de sel et poivre. La sauce tomate doit mijoter pendant 45 minutes. La réduction peut ensuite être passée au moulin à légumes pour un résultat lisse, confit et savoureux. Cette sauce tomate maison sert de condiment dans la préparation de boulettes de viande, de pâtes, ou des involtini à la romaine, par exemple.

Au Sud de Rome, dans une poêle deux gousses d’ail sont revenues dans l’huile d’olive avant d’y ajouter les 500 g de tomates pour une cuisson rapide à feu moyen. Les tomates entières sont écrasées qu’en fin de cuisson. La sauce tomate ainsi obtenue est d’une couleur rouge vif. Cette sauce tomate maison accompagne très bien spaghetti, linguine, penne all’arrabbiata, pasta alla norma ou parmigiana di melanzane.

La recette

1
Fait
15 minutes

Cuisson de la sauce tomate

Laver les tomates, les sécher et les couper en quartiers. Epépiner et ôter le pédoncule et le trognon. Déposer les tomates dans une casserole et faire cuire pendant 15 minutes à feux doux. Passer la chair au moulin à légumes pour éliminer la peau.

2
Fait
5 minutes

Assaisonner et ajouter les feuilles de basilic lavées et séchées. Transférer le coulis encore chaud dans des bocaux, fermer le couvercle et renverser pour faire le vide.

Je m'appelle Olivier, je suis franco-italien et passionné de cuisine, notamment, de cuisine transalpine ! C'est cette passion qui m'a poussé à lancer "Recette Italienne", un blog dédié aux saveurs authentiques de l'Italie.

spezzatino
Précédent
Spezzatino de bœuf
pasta-e-fagioli
Suivant
Pasta e fagioli
spezzatino
Précédent
Spezzatino de bœuf
pasta-e-fagioli
Suivant
Pasta e fagioli
4 commentaires Maquer les commentaires

Ajoute ton commentaire