fbpx

Panforte
Panforte di Sienna

Panforte

Partage sur tes réseaux sociaux

Ou copie/colle le lien

Ingrédients

Quantité
150 g Farine
120 g Amandes
100 g Noisettes
100 g Cédrat confit
100 g Orange confite
100 g Miel
20 g Eau
50 g Sucre
Clou de girofle en poudre
Noix de muscade
Cannelle
Sucre glace
Cuisine:

    Le panforte est un dessert de Noël typique de la ville de Sienne, à base de miel, d'épices, de fruits secs et de fruits confits.

    • 45 minutes
    • 8 parts
    • Facile
    class="bordered-title"> Ingrédients

     Le panforte de Sienne

    Le panforte est un dessert de Noël typique de la ville de Sienne, en Toscane.  C’est un gâteau composé de fruits secs, de miel et d’épices. Dès le Xème siècle, on prépare des gâteaux simples à base de farine et d’eau typiques de la cuisine pauvre. Au fil du temps, on ajoute d’autres ingrédients comme le miel, les fruits et les épices. Ainsi, le nom “panforte” qui signifie “pain fort” ou “pain épicé”, dérive donc du latin “fortis“. Il s’agit donc d’une référence à son goût intense et à sa saveur épicée. D’ailleurs, les Siennois l’appelaient panpepato, pain poivré. En effet, le panforte comportait au départ du poivre noir.

    Les origines de ce dessert remontent à l’Antiquité. En effet, les Romains préparaient déjà un gâteau au miel qu’ils appelaient panis mellitus. Au Moyen Âge, un document des Archives d’État de Sienne de 1205 mentionne alors le “panes melati et pepati”. Il s’agit donc d’un pain aromatisé au miel et au poivre. La confrérie des apothicaires, l’Arte dei Medici e Speziali, était alors en charge de la préparation du panforte. On utilisaient des ingrédients précieux et rares pour préparer ce gâteau. On le réservait donc réservé pour les fêtes religieuses ou pour des occasions spéciales. Effectivement, les fruits confits, les amandes et les épices, provenant des routes commerciales avec l’Orient, étaient extrêmement coûteuses.

    La recette du panforte reste inchangée jusqu’en 1978. A l’occasion de la visite de la reine Marguerite de Savoie, un apothicaire crée une variante. Il remplace alors le poivre par du sucre vanillé à la place du poivre noir. Cette version appelée panforte Margerita est la plus répandue aujourd’hui. En 2013, le panforte di Siena obtient la certification IGP.

    Un gâteau aux fruits et aux noix à la saveur médiévale

    Le panforte se prépare facilement à la maison. Effectivement, il suffit simplement de mélanger les fruits secs, les fruits confits, les épices et la farine. Ensuite, on ajoute un sirop de miel et de sucre fondu. On verse ensuite la pâte dans un moule rond et on la cuit au four pendant une trentaine de minutes. Le panforte se conserve longtemps, dans une boîte hermétique, à l’abri de l’humidité.

    On le déguste en tranches fines, accompagné d’un vin doux, comme le Vin santo, ou d’un café. Il est idéal pour terminer un repas de fête, ou pour offrir à ses proches un cadeau gourmand et original. Le panforte est un symbole de la tradition culinaire italienne. En effet, ce gâteau épicé allie la simplicité des ingrédients à la richesse des saveurs.

    La recette

    1
    Fait
    5 minutes

    Toaster les amandes et noisettes

    Faire légèrement griller les amandes et les noisettes au four à 160°C pendant 5 minutes. Laisser refroidir.

    2
    Fait
    5 minutes

    Sirop de sucre

    Dans une petite casserole, faire fondre doucement le sucre dans l’eau à feu doux. Ajouter le miel et remuer avec une cuillère en bois jusqu’à obtenir un sirop lisse. Réserver.

    3
    Fait
    5 minutes

    La pâte

    Dans un bol, ajouter les amandes, les noisettes, la farine, les fruits confits coupés en morceaux, et les épices, puis mélanger. Ajouter le sirop et mélanger bien pour amalgamer tous les ingrédients. Sur le fond d’un moule beurré, placer une feuille de papier azyme. Verser la pâte et niveler-la bien sur la surface.

    4
    Fait
    30 minutes

    Cuisson du panforte

    Faire cuire le panforte à 180°C pendant 30 minutes. Laisser refroidir. Démouler et saupoudrer de sucre glace avant de servir.

    risotto-au-parmesan
    Précédent
    Risotto au parmesan
    castagnaccio
    Suivant
    Castagnaccio
    risotto-au-parmesan
    Précédent
    Risotto au parmesan
    castagnaccio
    Suivant
    Castagnaccio

    Ajoute ton commentaire